La veste Pekka matelassée - guest blogger

list Dans Articles Le

Je suis ravie de partager avec vous une nouvelle assez excitante. Je commence dès aujourd'hui à inviter des bloggeuses qui seront rémunérées pour écrire un article sur le journal de Readytosew.

Mon intention a toujours été de montrer mes modèles sur des silhouettes différentes et dans une variété de tissus. Malheureusement, gérant toute seule cette entreprise, je ne peux pas me permettre de coudre une multitude de prototypes et de payer / gérer plus de deux modèles par shooting. C’est pourquoi j’ai décidé de commencer le projet d’inviter des bloggeuses à coudre mon dernier modèle et écrire un article détaillant leur expérience pour le blog de Readytosew. 

Aujourd'hui, nous accueillons Emilie (@mggplusplus) sur le journal. Elle a cousu la veste Pekka en version matelassée et vous détaille cette expérience ci-dessous.

Introduction

Autodidacte, je suis passionnée par le monde de la couture, depuis bientôt dix ans. Aujourd’hui, la majorité des vêtements que je porte, est du fait main. Je les réalise à partir de patrons du commerce ou bien d’un « patron de base » sur-mesure, ayant quelques notions de modélisme.

J’attache énormément d’importance aux finitions d’un vêtement, qui doivent être aussi belles à l’extérieur qu’à l’intérieur. 

La marque

Ready To Sew est une marque que j’apprécie beaucoup, du fait de la qualité et des coupes intemporelles des patrons, proposés par Raphaëlle. De plus chacun présente une touche d’originalité qui fait la différence.

Le patron Pekka

La veste « Pekka » est la veste à avoir dans son dressing. Elle s’accorde avec toutes nos tenues, en apportant confort et un style bien personnel. En fonction des tissus choisis, elle se porte en toutes saisons.

Deux versions existent qui se différencient par la largeur du col et la présence ou non de revers au niveau des manches. Pour ma veste, j’ai opté pour le col étroit (version 1) et les manches à revers (version 2).

Le choix de la taille

La veste « Pekka » est disponible dans deux gammes de taille, allant du 32 au 58. 

Mes mensurations se situent dans la gamme 1 : 

  • Stature : 1 m 69
  • Tour de poitrine : 85 cm
  • Tour de taille : 69 cm
  • Tour de bassin : 93 cm

Dans le tableau de la gamme 1, cela correspond à la taille 36-38. Cependant, plusieurs critères m’ont fait pencher vers la taille 40. En effet, je souhaite une veste bien large pour pouvoir la porter par-dessus de gros pulls. De plus, étant plus grande que la stature préconisée pour le patron (1 m 67) et ayant la particularité d’avoir une longueur d’épaules plus prononcée que la moyenne, la taille 40 me semblait la plus appropriée. 

Le choix des tissus

L’hiver approchant, j’ai opté pour un choix de tissus sombres

Le tissu extérieur (de chez Tissus Jaurès à Orléans) est un tissu « haute couture » en coton et soie, en double épaisseur (un coté noir et un côté bleu électrique). Il est relativement épais tout en restant fluide. 

Le tissu intérieur est un lainage en polyester, dont l’épaisseur est moyenne et le tombé fluide. J’ai hésité de peur que ce dernier ne facilite pas l’enfilage de la veste, d’autant plus que Ready To Sew préconise des tissus fins et « glissants ».

Pour donner un côté douillet à cette veste, le tissu extérieur a été entièrement matelassé à l’aide d’une couverture polaire épaisse. Le matelassage est réalisé après la découpe des pièces. 

Le patron et les instructions

En version PDF, le patron est disponible au Format A4 ou A0.

J’ai opté pour la version « Letter A4 ». Le patron est alors imprimé sur une soixantaine de pages. L’assemblage est grandement facilité par la première page, qui montre la disposition des différentes pièces, et par la présence de demi-cœurs qui s’assemblent pour n’en former qu’un. Cela demande une bonne heure pour tout assembler. Je conseille donc la version A0, lorsque le temps vient à manquer.

Une fois assemblé, j’ai décalqué les différentes pièces à la taille choisie (taille 40). Le récapitulatif, disponible à la page 5 des instructions, permet de ne rien oublier et s’avère très utile. Le plan de coupe (pages 6 et 7) facilite le positionnement des différentes pièces sur les tissus.

L’assemblage de la veste « Pekka » est astucieuse et rapide à réaliser. Toutes les pièces s’emboitent parfaitement. La couture est grandement facilitée par des explications claires et des illustrations explicites. 

Ready To Sew propose également un pas à pas en photo, associé à une vidéo pour le montage de la doublure. Habituellement, je ne suis pas adepte des pas à pas en vidéo, que je trouve souvent trop rapide et/ou contenant trop de longueurs. Celle proposée pour le montage de la doublure de la veste « Pekka » est très claire et ne défile pas trop vite. Elle m’a permis de réaliser cette étape sans difficulté. 

Deux petits détails dans les instructions m’ont manqué. En introduction, un texte descriptif qui décrit plus distinctement les particularités des deux versions de la veste serait appréciable. En effet, avant de me lancer dans un projet, je lis une première fois en diagonal les instructions et je n’ai pas bien observé le récapitulatif des pièces du patron en détail. J’ai donc pris connaissance des deux versions de manches qu’une fois le patron papier assemblé.

De plus, un tableau récapitulatif des quelques mensurations de la veste finie permettrait de faciliter le choix de la taille.

Au final, La veste « Pekka » est rapide à réaliser et le résultat obtenu est très gratifiant. De plus, le montage des poches et de la doublure en font un vêtement très intéressant à coudre. 

Ma veste Pekka

Avant de coudre ma veste « Pekka », je n’ai pas réalisé de toile du fait de sa coupe « oversize ». J’ai simplement vérifié sur le patron papier la longueur partant de l’encolure jusqu’au bas de manche, en veillant bien à ôter les valeurs de couture de 1 cm, qui sont comprises dans le patron. En effet, étant plus grande que la stature prévue, j’avais un doute sur la longueur des manches Après cette vérification, je n’ai apporté aucune modification. 

Ma version a entièrement été matelassée à la machine à coudre. Il varie en fonction des différentes pièces. 

Pour cela j’ai découpé le patron dans le tissu extérieur et dans la polaire. J’ai superposé les deux tissus. A l’aide d’un crayon craie et d’une règle graduée, j’ai tracé les futures surpiqures, en veillant à ce qu’elles puissent se raccorder au moment du montage. J’ai maintenu le tout à l’aide d’épingles placées perpendiculairement aux futures coutures. 

Une fois la pièce du patron préparée, je l’ai matelassé. J’ai utilisé le point droit de ma machine, réglé sur une longueur de 3. Une fois matelassée, chaque pièce a été repassée avant l’assemblage.

Conclusion

Pour conclure, « Pekka » est très bien coupée et très confortable. Je ne regrette pas le choix de mon tissu intérieur qui ne pose aucun problème au moment de l’enfilage de la veste, aussi bien par-dessus un tee-shirt qu’un gros pull. Je l’adore ! 

Un très grand merci Ready To Sew pour ce patron de très grande qualité.

Mots clés: pekka guest blogger

Commentaires

Créé le mardi, décembre 14, 2021 Posté par M-C Lien du commentaire
Of course it'd be a much better idea to quilt first and then cut. No quilter would do it in the other order, as quilting inherently shrinks the pieces involved. Lucky in this case that the jacket has a lot of ease built in, and that the batting was thin
Créé le lundi, novembre 22, 2021 Posté par Christina Pikas Lien du commentaire
I like the idea of quilting to fleece. I wonder, though, if it caused the pieces to be much smaller? would it be better to quilt first and then cut out pieces or did you find it didn't matter because the fleece is not very thick? I might try this on my next Pekka

Laisse ton commentaire

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre
Si vous avez déjà passé commande sur notre ancienne boutique, cliquez ici pour demander votre mot de passe afin de créer votre compte et ainsi retrouver l'historique de vos commandes !

S'enregistrer

Nouveau compte S'inscrire